LA FILIÈRE VIN FACE AU DÉFI CLIMATIQUE

UNE CONFÉRENCE HISTORIQUE

Le 27 mai dernier, la Winerie Parisienne a réuni des experts et scientifiques du monde du vin qui apportent déjà des solutions aux problématiques viti-vinicoles actuelles devant une audience de consommateurs, d'acheteurs et d'experts. Rétrospective.


C'est à Paris, capitale du premier pays producteur au monde, que la Winerie Parisienne a organisé une table ronde afin de réfléchir ensemble aux défis qui attendent la filière vin. Animée par David Cobbold, la table ronde a réuni des participants prestigieux tels que Hubert de Boüard (Château Angélus/Hubert de Boüard Consulting), Antonio Maçanita (Açores Wine Company), Laurent Audeguin (IFV) et Nathalie Ollat (INRA) qui ont mis en commun leurs points de vue et expériences.

Steven Spurrier était également l'invité d'honneur de cette conférence, la Winerie Parisienne souhaitant rendre hommage à la dégustation mythique de 1976 qui avait fait émerger une nouvelle religion de production de grands vins, la Napa Valley, qui est une inspiration pour la maison de vin francilienne.

Logo de Démo
Logo de Démo
Logo de Démo
Logo de Démo

QUELLES PISTES FACE AU DÉFI CLIMATIQUE EN VITICULTURE ?

Pour Hubert de Boüard, même si le défi climatique est réel, les vignobles actuels ne sont pas en danger : "Il n'y a pas de fatalité, même si le réchauffement climatique est une réalité, nous avons les solutions". La sélection massale des plants de vigne les mieux adaptés parmi ceux déjà présents sur les vignobles et le travail sur les couverts végétaux entre les rangs, sont notamment avancés par l'ensemble des producteurs comme des solutions d'adaptation.

En recherche, on s'intéresse particulièrement à la conception de cépages hybrides issus de croisements, capables de s'adapter aux nouveaux climats. L'intérêt croissant des vignerons pour des cépages oubliés sont étudiés par l'INRA. Propos complétés par Antonio Maçanita, qui se consacre à la valorisation d'une grande diversité de cépages historiques pour produire sa gamme de vins.

 





LES RÉPONSES DE LA WINERIE PARISIENNE FACE AU DÉFI CLIMATIQUE


La Winerie Parisienne travaille avec un réseau de producteurs récoltants pour sélectionner des raisins en limite nord de maturité. Le Jugement de Paris 2016 est l’illustration de cette philosophie de production qui intègre les enjeux climatiques et une viticulture durable à toutes les étapes de l’élaboration du vin.

La Winerie Parisienne a choisi d’apporter une réponse à ces évolutions en s’engageant pour un terroir historique oublié - l’Île-de-France - où elle a planté le premier vignoble professionnel depuis le 19ème siècle en 2017. Cette table ronde a également été l’occasion d’annoncer les premières vendanges franciliennes dont les premiers vins seront disponibles en 2020.

À PROPOS DU JUGEMENT DE PARIS

Inspiré par la dégustation mythique de 1976 organisée par Steven Spurrier, la table ronde s’est suivie d’une dégustation de vins illustrant une réponse à ce thème, lors de laquelle la Winerie Parisienne a présenté sa cuvée de prestige, le Jugement de Paris, un hommage à cet événement capital du monde du vin contemporain et un grand vin de garde issu de l’assemblage de quatre cépages issus des plus grands terroirs français.